Vitrail de l’école mennaisienne de Berrio-Otxoa, Bilbao, détail.

L’établissement Mennaisien de Berrio-Otxoa, Bilbao. La communauté de l’infirmerie se situe au sein de l’école.

« Seigneur, celui que tu aimes est malade ! » Tel était le texte de l’évangile du dimanche 29 mars. « Je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur. Celui qui croit en moi ne mourra jamais. » (Jn 11, 1-45). Le décès des 6 Frères de toute la communauté de l’infirmerie de Berrio-Otxoa, Bilbao  entre le 22 et le 30 mars est un choc. La présence quotidienne du personnel de l’infirmerie auprès des Frères a été soulignée. Une célébration se déroulera quand les circonstances le permettront. L’ensemble de la Famille internationale Mennaisienne s’associe à la peine des communautés et laïcs d’Espagne.

Le 21 mars dernier, F. Rafael Alonso, Provincial d’Espagne, informait que les Frères Lucas Sáinz (98 ans), Javier García (76 ans) et Dámaso Cereceda (78 ans), qui étaient à l’Infirmerie de Berrio-Otxoa, Bilbao, ainsi que le F. Pablo García (90 ans), de la communauté de Berrio-Otxoa, Bilbao, avaient été transférés à l’hôpital de Santa Marina -faubourgs de Bilbao- avec des symptômes et des tests positifs au Covid 19.

Le 22 mars, F. Virgilio Guierrez (80 ans), décédait à l’infirmerie de Berrio-Otxoa et le 23 mars le F. Efrén Fernández (88 ans)  à l’hôpital de Santa Marina.

F. Lucas Sáinz, est décédé le 27 mars, F. Dámaso Cereceda, le 28, F. Javier García, le 29 et F. Pablo García, le 30 mars.

A l’oratoire de la communauté de Nanclares de la Oca. Photo. H. Mariano Gutiérrez

« Les Frères et le personnel sanitaire de l’infirmerie sont vivement remerciés pour l’affection et le dévouement qu’ils accordent dans les soins et l’accompagnement de nos aînés de l’Infirmerie.

« Les Frères Lucas, Dámaso et Javi, à la communauté de l’Infirmerie, avant l’épidémie. Ce sont nos grands-parents mennaisiens, des vies données aux enfants et aux jeunes. »

Nous ferons plus tard une célébration. Nous nous unissons aux familles et à tous les frères et êtres chers en ces moments de tristesse et de désarroi.

Rendons grâce à Dieu pour leurs vies et demandons-leur, maintenant qu’ils sont près entre les mains du Père, de veiller sur nous tous. »

Message des Frères de San Borja, Bolivie à l’occasion du décès du F. Dámaso Cereceda

Sé mi luz, enciende mi noche,
Sé mi luz, enciende mi noche,
Sé mi luz, enciende mi noche,
mi noche, sé mi luz.

El camino sin ti es tan largo
y tu llanto acoge mi dolor.
Tu Palabra acalla mi miedo
y tu grito se expresa en mi canto

Sois ma lumière, allume ma nuit
Sois ma lumière, allume ma nuit
Sois ma lumière, allume ma nuit
ma nuit, sois ma lumière

La route sans toi est si longue
et ton cri accueille ma douleur
Ta Parole apaise ma peur
et ton cri s’exprime dans ma chanson

https://www.youtube.com/watch?v=E-G34BJqM1Y&feature=emb_title

Autre hommage vidéo par le Frère Mariano Gutiérrez :