« C’est rare de pouvoir mener des actions dans une école et c’est pour cela que j’ai voulu être active ». Les 70 participants de cette 1ère journée des Solidarités vécue à Ploërmel le 1er février dernier sont enthousiastes. Jeunes de 12 à 20 ans dont plusieurs ayant vécu des situations de migration, enseignants, directeurs et personnels d’établissements du Réseau  éducatif La Mennais de France ont vécu une journée tonique. Témoignages, ateliers et concerts ont attisé le goût de développer des équipes et projets solidaires dans les écoles. Découverte.

Témoignages, musiques, découvertes ont rythmé la journée aux Arcades de la Maison-mère à Ploërmel.

Atelier découverte de différents projets solidaires dans des pays.

Les associations Assific, Solherbu et APUI ont animé des ateliers. Ici, comprendre les étapes administratives lors de l’accueil de migrants d’Irak.

« Donner du temps aux autres et s’investir dans des projets cela vaut le coup ! ». Ecouter les témoignages d’une équipe du Lycée La Mennais de Ploërmel qui a rendu visite à des réfugiés dans un centre d’accueil en France,  comprendre le parcours de migrants venant d’Irak accueillis par l’association Apui de Vitré, rencontrer des femmes d’Herbignac, de l’association Solherbu, responsables d’un projet de création d’un centre d’éveil pour les enfants au Burkina Faso, prendre conscience des 23 projets en cours dans 20 pays menés par l’association Assific animée par une équipe dynamique autour de son président Alain Caillon: autant d’occasions de plonger directement au cœur de réalités.

Le groupe musical du Lycée Saint Sauveur de Redon.

Préparée depuis un an, cette journée des Solidarités est l’occasion d’un déclic ou d’un nouveau départ   : à l’école, au collège, au lycée, « dans ta formation supérieure, tu peux t’associer pour monter un projet solidaire et cela peut changer ta vie ! » De cela, Emeline, Mareva, Perle, Laurine, Solenn, Jeanne, Rozenn, Sophie Courtault, Isabelle Renault, F. Olivier Migot et d’autres, du Lycée La Mennais de Retiers, en sont convaincus. Ils sont à la manœuvre dans l’équipe qui a initié cette rencontre, en lien avec Claude Ménard, de la tutelle du Réseau.

Témoignage de jeunes du Lycée La Mennais, Ploërmel qui ont rencontré des personnes dans un camp de migrants en France.

Au rythme soutenu du groupe de musique du Lycée Saint Sauveur de Redon, chansons et témoignages se sont succédé. Discuter en direct avec Camille, volontaire mennaisienne en Bolivie, infirmière et animatrice à El Alto, partager les desserts du monde réalisés par Guérande, Vitré, Herbignac, Ploërmel, Retiers, Redon… et se retrouver avec l’équipe de son école pour faire émerger des projets à l’aide d’un Carnet solidaire : de belles occasions d’expérimenter combien agir avec les autres cela colore sa vie.

Une grande partie de l’équipe organisatrice de cette journée des Solidarités.

 

 

Partager des recettes de différents pays c’est déjà goûter aux trésors de chacun.

Etre solidaire dans sa classe, son école et avec un pays pour vivre un projet : c’est possible !

Contact : solidaires.mennaisien.org