Lors de ce dimanche des rameaux sur une place saint Pierre déserte, le Pape François s’est spécialement adressé aux jeunes en cette journée qui leur est dédiée.

Nous illustrons ici des scènes de la Semaine sainte à partir des vitraux de la chapelle du Juvénat Notre Dame de Châteaulin, -Finistère, France- réalisés par Maurice Rocher, comme un hymne à la lumière.

« Aimer, prier, pardonner, prendre soin des autres, en famille comme dans la société, peut coûter. Cela peut sembler un chemin de croix. Mais le chemin du service est le chemin vainqueur, qui nous a sauvés et qui nous sauve la vie.

Je voudrais le dire spécialement aux jeunes, en cette Journée qui, depuis trente-cinq ans leur est consacrée.

Chers amis, regardez les vrais héros, qui apparaissent ces jours-ci : ce ne sont pas ceux qui ont renommée, argent et succès, mais ceux qui se donnent eux-mêmes pour servir les autres. Sentez-vous appelés à mettre en jeu votre vie.

N’ayez pas peur de la dépenser pour Dieu et pour les autres, vous y gagnerez ! Parce que la vie est un don qui se reçoit en se donnant. »

 « Aujourd’hui, dans le drame de la pandémie, face à tant de certitudes qui s’effritent, face à tant d’attentes trahies, dans le sens d’un abandon qui nous serre le cœur, Jésus dit à chacun de nous : Courage. Ouvre ton cœur à mon amour. Tu sentiras la consolation de Dieu, qui te soutient ».

Chapelle du Juvénat Notre Dame, Penfeunteun, Châteaulin, France. Un hymne à la lumière