« Notre vocation d’homme est de nous rendre semblable au Christ. »

Discerner : Quels choix allons-nous faire ? Quelle porte ouvrir ?

P. Paul Rolphy PINTO, Jésuite d’origine indienne anime la retraite du Chapitre.

Durant deux jours ce samedi 3 et dimanche 4 mars, le Père Paul Rolphy PINTO, Jésuite d’origine indienne, professeur à l’Université Grégorienne à Rome, anime la retraite sur le thème du discernement.

Trois points d’entrée :

Qu’est-ce que le Seigneur nous appelle à être ?

Ce que le Seigneur nous appelle à faire

Quelles sont nos priorités apostoliques ?

Trois temps peuvent être observés :

  1. L’appel du Seigneur est très clair
  2. Le discernement passe par la désolation ou la consolation
  3. Il ne se passe pas grand-chose : c’est un temps paisible de l’âme

L’intervenant a différencié les niveaux personnels, communautaires et apostoliques.

Beaucoup d’images et d’histoires présentées par l’animateur de la retraite.

 

Il a aussi présenté plusieurs aspects sur le discernement en commun sur les traces de St Ignace et à partir des travaux du P. Arturo Sosa, Supérieur général des Jésuites :

 

 

 

 

 

+ Tout n’est pas à discerner. Il s’agit de choisir la bonne chose à discerner

+ Tel ou tel partenaire extérieur peut prendre part au discernement, mais il s’agit de savoir pourquoi

+ La prise en compte de notre liberté intérieure

+ L’unité d’esprit et de cœur

+ Il s’agit de bien connaître ce qui est à discerner et de savoir discerner

+ Se mettre en prière ensemble

+ Pratiquer la conversation spirituelle

+ Pratiquer un examen à partir de nos émotions et mouvements intérieurs

+ Déterminer la manière de prendre une décision finale.

 

« Comment sentir la volonté de Dieu en moi ? Si cela est sa volonté il va me donner la force et les grâces pour le faire. »

« Comment sentir la volonté de Dieu en moi ? Si cela est sa volonté il va me donner la force et les grâces pour le faire.

Discerner va nous aider à choisir, mais ce sont deux aspects différents. »

 

La retraite se déroule en silence.

Avec des temps d’enseignement et des temps personnels, rythmés par la liturgie du jour et les offices.

 

 

 

 

 

Ce dimanche, la journée est jalonnée par une initiation à la conversation spirituelle à partir du Rapport du Supérieur général.

Cela se traduit par quatre temps au sein des 5 commissions réunissant Frères et laïcs :

+ une prière personnelle

+ un partage en groupe sur les fruits de sa prière personnelle

+ un autre partage en groupe sur le « mouvement spirituel » suscité par ce que les autres ont partagé dans le temps précédent

+ un débat et discussion au final.