Les Frères étaient seuls au départ dans les lieux de fondation. Ils s’appuient très vite sur la dynamique d’une communauté pour porter ensemble la mission. Et au fil du temps, des collaborateurs laïcs, hommes et femmes sont appelés pour participer à la prise en charge des enfants et des jeunes dans les écoles et centres éducatifs. Les Frères, religieux consacrés, sont aidés petit à petit par des équipes d’enseignants et de personnels pour fonder,  organiser, développer.

En 1982 pour la première fois, le Chapitre général, assemblée décisionnaire des Frères, parle de la Mission partagée avec des membres associés. Dès 1984, des initiatives se mettent en route dans divers pays. En 1989, les premiers associés s’engagent publiquement au Canada, puis d’autres ensuite en France, notamment. Des documents, initiatives et événements vont être des accélérateurs. Ainsi, le Congrès européen de la Mission partagée,  tenu à Bilbao, Espagne, en 2004.

C’est l’Assemblée internationale du 18 au 24 Août 2008 composée de 80 délégués des 24 pays où sont à l’œuvre Frères et laïcs qui est fondatrice. La Famille Mennaisienne est née et appelée à se développer.

1ère Assemblée internationale de la Famille Mennaisienne, Ploërmel, France, 2008.

1ère Assemblée internationale de la Famille Mennaisienne, Ploërmel, France, 2008.

 


| Laïcs, hommes et femmes  | Une Famille… Mennaisienne | J’ai été invité et accueilli | Faire équipeJeunes Mennaisiens | Commission Internationale de la Famille MennaisiennePublications |