Vendredi, les Capitulants ont eu un échange approfondi sur le choix du nombre des assistants au sein du Conseil général.
Comme le dit le règlement capitulaire, il est possible d’élire 3 ou 4 assistants. Cela doit être précisé lors de chaque Chapitre.

Tour à tour, plusieurs Frères ayant exercé la fonction d’assistant ou terminant leur mandat ont fait part de leur manière d’avoir vécu ce rôle.

F. Yannick, président du Bureau du Chapitre a exprimé la recommandation de la Congrégation des Religieux – CISVA- qui préconise plutôt une composition de conseil général comprenant 4 et non 3 assistants.

 

Entendu sur le rôle des assistants :

Il s’agit d’être conseiller du F. Supérieur général

Il est en même temps chargé de l’accompagnement des supérieurs majeurs

Il peut aussi avoir une expertise dans des domaines particuliers

Il n’a pas de pouvoir particulier et se situe à la jonction entre le F. Supérieur général et les supérieurs majeurs

Il est appelé à jouer un rôle grandissant dans l’animation de la congrégation  et le développement de la Famille mennaisienne

Il aide à discerner pour l’autorisation des Frères aux vœux perpétuels

Il entretient des relations avec les Frères, spécialement les plus jeunes

 

Plusieurs anciens assistants ou assistants sortants ont signifié :

F. Peter KAZEKULYA

F. Josu OLABARIETTA

F. Guillermo DAVILA.

F. Gildas PRIGENT

+ Avoir manqué de temps parfois pour des visites dans plusieurs secteurs

+ Avoir vécu un temps de grâce et de connaissance approfondie des lieux où œuvre la congrégation

+ La qualité des relations avec les supérieurs majeurs est déterminante dans le bon fonctionnement de ce service

+ L’importance d’être attentif à des manières de travailler les relations et les façons de faire

 

Sur la question d’élire trois au quatre assistants :

Il a été fait état à la fois d’un besoin :

+ de plus de disponibilité des membres du Conseil pour accompagner tous les secteurs de la congrégation et le développement de la Famille mennaisienne,

+ d’un besoin d’un plus grand nombre de conseillers pour échanger

+ et en même temps de réalisme concernant les ressources humaines limitées des Provinces et Districts si une équipe de 4 assistants devait être constituée.

Au final, l’assemblée a voté le maintien actuel de la composition du Conseil général avec 3 assistants.