3 jours, 3 heures. Un rendez-vous vécu par 34 femmes et hommes, consacrés et laïcs liés au Centre éducatif Jean-Paul II de Huatusco, Mexique. L’objectif : découvrir les racines mennaisiennes à partir de son histoire, son itinéraire, chercher la source en vérité, approfondir un style de vie et réaliser que l’on peut faire des miracles, ensemble, à l’écoute de l’Esprit. Découvrons ici dans le récit Nelhuayotl-Huatusco 2021, le témoignage de Luz Martha de La Cruz Romero, laïque mennaisienne et ne manquons pas les deux courtes et dynamiques vidéos !

Nelhuayotl I, Huatusco 2021.

En février 2019 en Argentine, “ L’école Mennaisienne” m’a laissé convaincue et plus contaminée qu’avant de tout le style et charisme mennaisien, de cette façon de vivre. De me sentir ainsi, de le vivre déjà de cette manière, mais surtout de pouvoir le partager et le passer aux autres, comme on l’a fait avec moi « car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. » Jn 13:15

Et le fait de partager ce sentiment avec Carlos, mon mari, et aussi avec FF. Mario et Guillermo, de reconnaître que c’est un trésor et qu’il ne peut pas rester caché. C’était clair qu’on voulait partager dans notre communauté toute cette richesse de l’expérience et c’est en compagnie du F. Guillermo que cette année on a mis notre temps et notre disposition aux mains du Saint Esprit, pour amener ce message et bien d’autres dans notre communauté.

F. Mario Couture, F. Guillermo Dávila, Carlos Martínez et moi-même Martha de la Cruz, nous nous sommes préparés pour faire vivre cette expérience à Huatusco.

 

 

Qu’est devenu et qu’est-ce qui prétend devenir Nelhuayotl ?

Une invitation à approfondir au cœur des racines mennaisiennes, afin de découvrir l’inspiration que Jean-Marie de la Mennais nous a laissé en héritage à des milliers de jeunes, des frères, des éducateurs et des laïques. Un héritage qui permet devenir “l’image du Christ”, à travers des liens, des attitudes d’ange, un soin particulier des vulnérables et des plus petits de notre société, plus loin des frontières (F. Mario Couture. Présentations du document des participants du Nelhuayotl 2021).

Pendant trois jours, du 29 au 1 mars, soit lundi, mardi et mercredi de la semaine de Pâques et juste trois heures par jour, on s’est donné rendez-vous, virtuellement, à travers Zoom, environ 34 participants pour vivre cette expérience qui nous a permis de reconnaître davantage des teints de l’identité mennaisienne qu’on avait déjà adopté, en identifiant des attitudes dans nos propres personnes. Récupérer nos propres racines, nos sentir fiers de nos origines pour combiner et harmoniser le tout avec ce que Dieu dépose dans nos chemins.

Ce ne sont pas de coïncidences. On peut constater encore une fois comment la Providence (ce que Dieu veut bien) a provoqué «l’enchaînement mystérieux » subtil de nos vies, qui nous conduit à ce moment de rencontre virtuelle (Hno. Guillermo Dávila).

Pourquoi Nelhuayotl ?

Ce terme en náhuatl, langue vive des mexicas, fait référence à la « racine ». Littéralement Nelhuayotl signifie « ce qui contient la vérité ». Dans l’usage commun on trouve des définitions telles que : principe, fondement, début ; racine de toute chose.

On devait partir de nos racines personnelles pour arriver à comprendre davantage tout ce qui est le charisme mennaisien. On devait partir de nos propres racines préhispaniques et nous reconnaître avec toutes les richesses et les héritages. Et après avoir écouté parler sur les origines de la Congrégation, on devait nous sentir partie d’un tout, connectés Providentiellement : les personnes qui nous ont précédés, ont traversé un chemin, elles ont réagi, elles se sont données, pour qu’on se retrouve dans ce lieu qui nous est bien commun et où l’on a vécu et tissé des liens de famille et de communauté : on est tous partie de cette histoire.

Déjà retrouvés dans cette ambiance, il a été plus facile de reconnaître les caractéristiques du Centre Jean-Paul II selon le charisme mennaisien, les attitudes et les gestes qui donnent une couleur particulière qui nous a attiré dès la première fois qu’on y est entrés. Ces aspects sont communs a tout autre centre éducatif mennaisien partout dans le monde.

Une fois qu’on a introduit l’idée d’École Hôpital, clarifié le sens biblique du mot Miracle, on a laissé entrer à nos cœurs 4 passages de l’Evangile, présentés plus dans le sens humain, en mettant en évidence les attitudes de Jésus aux moments de ses interventions. Qu’on se sente comme le lépreux, touchés et aimés juste parce qu’on existe. Qu’on ouvre les yeux à un nouveau regard, le regard du cœur après avoir enlevé les bandages et nos possessions, comme l’a fait Bartimée. Qu’on lève notre lit et qu’on continue de marcher, en confiant nos paralyses et nos peurs à Jésus, car c’est lui qui nous lève, comme le paralytique. Qu’on se réveille à une nouvelle façon de vivre, de la main avec Jésus, comme la fille de Jaïrus.

Et qu’on prenne conscience du grand amour de Dieu que Jésus nous apprenne. De reconnaître que nous, en voulant suivre les pas de Jésus, à travers l’apprentissage mennaisien, nous faisons des miracles. Les témoins de quelques participants sont la confirmation et l’affirmation de tout ce que l’on a déjà fait. Nous voulons continuer de faire des miracles.

Nous avons terminé cette première expérience du Nelhuayotl le dimanche 4 avril, lors d’une rencontre Zoom pour célébrer ensemble le dimanche de Pâques, comme une nouvelle famille qui veut continuer dans le chemin conformant le Royaume de Dieu.

Il nous reste à discerner si nous sommes appelés à devenir coauteurs de la nouvelle page à écrire dans la réalité de Huatusco, inspirés par le charisme mennaisien (F. Guillermo Dávila).

Nelhuayotl. Ce mot-là s’est enraciné en laissant le désir de partager le charisme avec les Mexicains et que les Mexicains partagent leur charisme avec les Mennaisiens, qu’il devienne un charisme avec une couleur propre : charisme mennaisien mexicain ! (F. Gaétan Arsenault)

 

 

 

Ce que les participants y ont trouvé :

Intériorité, réflexion spirituelle, connaissance de soi, apprentissage, vie partagée et vie en famille, rencontre avec soi même et avec la personne de Jésus, connexions personnelles, reconnaissance de l’amour de Dieu, approfondissement de la Présence de Dieu dans la vie, guérison, disponibilité, reconnaissance d’un identité.

Des vidéos et des diaporamas powerpoint, des chansons qui nous parlent au coeur, qui nous réveillent; des témoins d’expériences qui ont laissé des traces; rétrospections au passé, perspectives d’avenir; quatre miracles de l’Evangile qui touchent, qui bousculent, qui bougent et qui font sentir la forte présence de Jésus dans nos vies, des liens qui se tissent lors des partages des expériences personnelles et des point des vues dans les petites équipes.

Sur le site internet suivant, on a laissé la plupart du matériel qu’on a utilisé pendant les animations.

https://sites.google.com/view/nelhuayotl/inicio

Personnellement, je me sens très joyeuse et reconnaissante d’avoir participé dans cette expérience, de commencer à semer la joie dans les cœurs et de pouvoir partager davantage ce sentiment d’amour qui m’envahi profondément.

Luz Martha De La Cruz Romero.
Laïque mennaisienne.

Découvrons les deux VIDEOS

Elles sont issues de ces trois jours et elles mettent à la disposition de tous les trésors mennaisiens.

https://youtu.be/tMU8W-Ye7JY

https://youtu.be/ztBdbWT7fjM