Du neuf ! Un début d’année scolaire est l’occasion d’annoncer des nouveautés. C’est le cas pour l’équipe de Tutelle qui accompagne les établissements scolaires du Réseau La Mennais France. Exit Vannes, c’est à la Maison-mère que les 7 délégués et chargés de mission sont désormais basés. La dynamique est axée sur la « mission commune, portée par tous au service des écoles ». En point de mire, 400 jeunes sont attendus le 27 novembre pour la clôture du Bicentenaire. Tour d’horizon.

« C’est une rentrée particulière et nous voulons être attentifs à l’accueil et à la proximité, avec une attention aux personnes en responsabilité qui démarrent dans des conditions inédites, compte-tenu des réalités sanitaires. »

Une rentrée particulière compte tenu des réalités sanitaires.

L’accent est donné : il s’agit de faire corps, pour une « Tutelle portée par tous » : équipe des délégués, chargés de mission, directeurs, équipes de direction, adjoints en pastorale, enseignants, personnels. La Tutelle ? C’est une « mission commune » : un soin et un élan pour créer les conditions du bon fonctionnement des écoles aussi bien sur les questions d’organisation, d’aménagement, de réalités matérielles et de gestion que sur les relations et ressources humaines et les projets des communautés éducatives dans un esprit La Mennais.

L’équipe de service de Tutelle dans le nouvel espace à la Maison-mère. De gauche à droite : Denis CHEVREL, Bernadette PETTON, F. Olivier MIGOT, Loïc LE TOUZO, Chantal DEVAUX, Ronan PETTON, F. Yannick HOUSSAY.

Après la consultation des directeurs l’an dernier et les travaux de l’assemblée Frères et laïcs, le texte de référence du Réseau a été diffusé voici quelques mois. Il s’agit à présent de le faire vivre et de le mettre en œuvre.  8 thèmes ont été définis : instruire, vivre la fraternité, proposer l’Evangile, développer le meilleur de soi-même, accueillir les fragilités, découvrir la dimension religieuse et spirituelle, s’instruire, construire avec les diversités.

« La mission des Frères continue activement dans ces réalités de suivi des établissements, elle se poursuit avec cette équipe » assure F. Yannick Houssay, Provincial et responsable de l’autorité de Tutelle. « Nous voulons viser la cohérence et nous appliquer à nous-mêmes ce qui est proposé, explique Ronan Petton, secrétaire général de l’équipe de Tutelle. Si nous faisons vraiment équipe, nous le traduisons concrètement cette année par un espace de travail commun  – open space. » Et symboliquement cet espace est désormais installé à la Maison-mère « comme on vient boire à la source ». Ce bureau de la Tutelle se situe dans le bâtiment d’accueil, en salle Argoat, au bout du couloir des services administratifs de la Province.

Les bureaux sont situés au 1er étage du bâtiment administratif de la Maison-Mère, salle Argoat.

Fait particulier aussi, l’équipe d’animation pastorale disparaît. Cette responsabilité est désormais portée par les 7 membres de l’équipe dont Bernadette Petton, chargée de mission à cet effet. Des commissions vont être constituées pour le 1er degré, les collèges et lycées. Il en est de même au sujet de la vie scolaire : la responsabilité est partagée par l’équipe.  Le suivi était assuré l’an dernier par François Péron. Ce dernier poursuit sa mission pour La Mennais Jeunesse et s’investit  à présent également au service de la Fondation La Mennais.

Présents dans le bureau : les bustes de Gabriel Deshayes et Jean-Marie de la Mennais, cofondateurs des Frères.

La « règle de vie » définie par l’équipe de Tutelle pour son fonctionnement propre.

Ce travail qui veut miser sur l’intelligence collective vise aussi à chercher de nouveaux formateurs au sein du Réseau ou à l’extérieur et à renforcer les liens avec les divers acteurs : les organismes de gestion -Ogec – mais aussi l’association de solidarité mennaisienne Assific, l’association Estival, etc… Des liens internationaux avec les autres pays de présence mennaisienne seront aussi encouragés.

Autre nouveauté : les nouveaux directeurs d’établissements dans le Réseau – moins d’une dizaine – ont un « parrain » – lui-même directeur- qui va les accompagner.

Deux dates sont aussi en point de mire : 400 jeunes du primaire à l’enseignement supérieur sont attendus à Ploërmel, le 27 novembre prochain pour marquer le Bicentenaire de la fondation de la congrégation des Frères. Chaque établissement sera représenté par une équipe de 5 jeunes. Ateliers, rencontres, témoignages, chants sont au programme. Auparavant, les directeurs vont se retrouver les 19 et 20 octobre à la Maison-mère également.

35 000 jeunes. Alors que les chiffres de rentrée sont en cours d’enregistrement, l’an passé le Réseau La Mennais France a accueilli près de 35 000 enfants et jeunes répartis dans 76 établissements pour un total de 2 630 enseignants et  1 061 personnels.

Grands chantiers. A noter parmi les grands chantiers en cours dans les établissements : l’ouverture des classes de seconde sur le site du Collège St Joseph à Savenay (44) en vue de l’ouverture sur un nouveau site spécifique du nouveau Lycée à la rentrée 2022, le réaménagement de l’école St Jean Ste Thérèse à Rennes (35) – classes et restauration- et le chantier de la cafeteria au Lycée La Mennais à Ploërmel (56).