armoiries2C’est au cours de la retraite d’Auray en 1820 que les Frères de l’Instruction Chrétienne reçoivent, en même temps que leur nom et leur Règle, cette devise DIEU SEUL, qu’ils partagent d’ailleurs avec d’autres congrégations comme les Pères Montfortains, les Filles de la Sagesse ou les Sœurs de la Charité.

Très tôt, l’abbé de la Mennais apparaît comme fasciné par la devise : Dieu Seul. Cette formule lui est venue de ses études et de ses lectures, en particulier de Boudon et de Louis de Blois. Elle revient spontanément dans sa correspondance, comme dans cette lettre du 1er septembre 1820 à son ami, Bruté de Rémur :

« Dieu seul! Oh! que tout le reste n’est rien !…
Rien, rien! Dieu seul! Dieu seul!  « 

Tout au long de sa vie, sa foi profonde s’exprimera par ses mots et inspirera son action et son engagement au service de l’Eglise et du monde, spécialement des jeunes :

« Soyons tout à Dieu ! Faisons tout pour Dieu.
Dieu seul, Dieu seul !
Quoi, Dieu seul ne nous suffirait pas ? « 

ds-croix02Il les invite à rechercher la volonté de Dieu en toutes choses, donnant ainsi tout son sens à leur engagement au service des enfants et des jeunes.

 » Rapportez tout à Dieu, ne faites rien qu’en vue de l’éternité :
que ce soit là votre unique pensée. « 

« Travaillez comme si tout dépendait de vous.
Et cependant n’attendez le succès que de Dieu seul. «