Multicolore ! Telle était l’assemblée des pèlerins sur les pas de Gabriel Deshayes durant les deux journées anniversaire, samedi 22 et dimanche 23 septembre, à Saint-Laurent sur Sèvre.

La pluie du matin n’a pas arrêté le pèlerin! Ici, la Basilique au premier plan et la chapelle de la Sagesse.

Elles ont  clôturé l’année marquant les 250 ans de la naissance du Père Deshayes. Les Sœurs, Frères et Pères des différentes congrégations ayant été fondées, cofondées, refondées ou accompagnées par cet apôtre infatigable étaient entourés également de nombreux laïcs dont les membres de l’association des amis de Gabriel Deshayes et ceux de la Pastorale des Sourds des diocèses de Vannes, Nantes, Luçon. Des participants sont venus aussi de pays tels l’Inde, l’Italie, la Belgique, l’Espagne, notamment, et de nombreuses régions en France.

Vue générale de la Basilique St LM Grignon de Montfort, St-Laurent-sur-Sèvre.

Fraternelle, mémorielle et émouvante. Cette journée anniversaire avait débuté la veille avec la projection du film sensible intitulé « Marin Heurtin » -réalisé en 2014-  et l’écoute de témoignages de personnes sourdes et aveugles.

Echange et témoignages suite à la projection du film « Marie Heurtin ». Cl. D. Busnel, smm.

La présentation de diaporamas historiques et de l’exposition sur cette figure attachante ont animé le rendez-vous du samedi  qui s’est achevé par une veillée de prière pour les vocations.

Le P. Olivier Maire, smm, a dressé le portrait de Gabriel Deshayes durant ses 20 ans à St Laurent. Cl. D. Busnel, smm.

Le Père Olivier Maire, provincial des Missionnaires Montfortains, a ouvert la journée du lendemain par une présentation de la figure du Père Deshayes à St Laurent.

La chorale qui a animé la messe est constituée de jeunes du Lycée St Gabriel : le « CHŒUR PASTO » sous la direction de M. Gervais Morillon.

La dimension internationale fut bien présente.

Ce dimanche, les couleurs des foulards des participants n’ont pas suffi à faire cesser la pluie (!) mais ont donné un air de fête à la rencontre.

« Nous regardons sa vie et nous voyons l’œuvre du Christ. Pourquoi n’agit-il pas avec autant de force dans la nôtre ? » s’est interrogé Mgr Centène, évêque de Vannes, lors de l’ouverture de la célébration eucharistique.

Il a rappelé les dates ayant marqué cette année Jubilaire : 17 septembre 2017 à Sainte Anne d’Auray, 3 et 6 décembre 2017 à Beignon, 18 juin à Auray et le point d’orgue en ce dimanche.

Homélie de Mgr Centène et traduction dans la langue des signes.

« Gabriel Deshayes a fait l’expérience d’une société sans Dieu, ce qui conduit à une société contre l’homme » a poursuivi Mgr Centène.

Appelant à suivre les pas de Gabriel Deshayes, il a invité à « être missionnaire, en s’imprégnant du Christ et en agissant en premier lieu dans son entourage ». « Fidèle à Dieu et ouvert aux autres, sa vie a été marquée par la fidélité, le service et le désintéressement. »

Procession eucharistique avec les représentants des congrégations liées au P. Deshayes.

Intentions de prière universelle lues par des consacrés.

 

Les concélébrants entourant Mgr Centène.

Une célébration au tombeau du Père Deshayes – doté depuis peu d’une signalétique – a permis de rappeler son itinéraire, son sens pragmatique de l’action et sa profondeur spirituelle.

Offrande d’une plaque par la Pastorale des sourds.

Le groupe de la pastorale des sourds a offert une plaque à l’effigie du Père pour être déposée au tombeau et a guidé un temps spécifique tandis que toute la journée a été vécue grâce à des animateurs pratiquant la langue des signes.

Tombeau du Père Deshayes dans l’enclos de la Sagesse.

Une marche en musique entre le tombeau et la chapelle de la Sagesse.

Lors de la célébration au tombeau du Père Deshayes puis à la chapelle des Soeurs de la sagesse, l’après-midi du dimanche, chaque pèlerin a reçu un signet-prière, un stylo et une votive à l’effigie du Père Deshayes.

Dans la chapelle de la Sagesse, lors de la célébration.

Chacun a écrit puis reçu un message à l’issue de cette journée.

Une votive avec le portrait du Père Deshayes peut accompagner la prière pour la Cause du Père.

Missionnaire, bâtisseur, entrepreneur, curé social, proche des demandeurs d’emploi, des prisonniers, des malades, avec une attention spéciale aux sourds – il a ouvert  10 établissements – le Père Deshayes a marqué le cœur des gens et aujourd’hui, dans le monde ils sont nombreux à poursuivre son œuvre en sachant que des milliers en bénéficient.

Symbole de l’ouverture au monde…

 

La croix pectorale du Père Deshayes et des pièces brodées d’une de ses étoles.

 

 

 

 

Né à Beignon, curé d’Auray durant 16 ans, il a été de 1821 à 1841 supérieur des congrégations montfortaines : Frères de St Gabriel, Sœurs de la Sagesse, Montfortains à St-Laurent-sur-Sèvre.

F. Claude Marsaud, Provincial des Frères de St Gabriel et P. Paulin Ramanandraibe, recteur de la Basilique St Louis-Marie de Montfort, lors des remerciements et applaudissements – en langue des signes- à la fin de la célébration du matin.

Les FF. Claude Marsaud et Christian Bizon, Frères de St Gabriel, ont assuré la coordination de ces journées Deshayes avec l’aide d’un comité inter-congrégations et d’associations. Plusieurs Frères de l’instruction chrétienne ont contribué aussi à cette journée de diverses manières, notamment les FF. François Jaffré, Claude Launay, Joseph Le Goff.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

+ Testament de Gabriel Deshayes adressé aux  femmes et aux hommes, membres des congrégations avec lesquels il fut en lien : « A mes yeux, les congrégations me sont d’un égal intérêt, je les prie d’être bien unies ensemble et de se soutenir mutuellement. »  

Chacun a reçu une votive à l’effigie du Père Deshayes.

Le comité d’organisation en lien avec les Diocèses, congrégations et les Amis de Gabriel Deshayes espère poursuivre de nombreux chantiers à l’issue de cet anniversaire : la Cause de béatification de Gabriel Deshayes, des projets de publication et d’autres rendez-vous.

+ Personnalités présentes lors de la célébration eucharistique du 23 septembre

Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes – excusés : Mgr François Jacolin, évêque de Luçon et Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes, P. Jean Borderon, curé de Montfort sur Evre-, P. Jean Bondu, vicaire général de Luçon, P. Jean-Yves Le Saux, vicaire général du diocèse de Vannes, P. Jean-Paul Russeil, vicaire général  du diocèse de Poitiers, P. Paulin Ramanandraibe, recteur de la Basilique St Louis-Marie de Montfort, P. Adrien Collet, président de l’association des Amis de Gabriel Deshayes, P. Gaétan Lucas, curé d’Auray, P. Marco Pasinato, Conseiller général des Missionnaires Montfortains, P. Olivier Maire, Supérieur France des Missionnaires Montfortains, F. John Kallarackal, supérieur général des Frères de St Gabriel accompagné des FF. Pratap et James, assistants, F. Faustino Besa Gil, Supérieur d’Espagne des F. de St Gabriel avec 2 Frères d’Espagne et 5 laïcs, F. Louis Séité et Thierry Beauplet, Provincial et Provincial adjoint des Frères de l’instruction chrétienne, La Mennais, Ploërmel, Sr Louise Madoré, ancienne supérieure générale des Filles de la Sagesse représentant Sr Rani Kurian, supérieur générale, Sr Isabelle Retailleau, conseillère générale F. de la Sagesse, Sr Marie-Françoise Vivien, provinciale France F. de la Sagesse, Sr Marie-Thérèse Chaillou, supérieure générale des Soeurs de St-Gildas-des-Bois, Srs Dominique Guérin, Louise Mallet, Catherine Broche, conseillères générales des Soeurs de St-Gildas-des-Bois, Sr Jeanne d’Arc Kantiono, conseillère des Sœurs de Ste Marie de Torfou, Sr Marie du Carmel et Sr Jacqueline des Sœurs de l’Ange gardien de Montauban, Sr Martine Guichard, provinciale des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus de St Jacut, Sr Nadia Brianceau, des sœurs des Sacrés-cœurs de Jésus et Marie de Mormaison, Sr Marie-Thérèse Morinière, ancienne prieure du Carmel apostolique des Sœurs de Bethléem de Nantes, des descendants de la famille du P. Deshayes, M. Guy-Marie Maudet, maire de St-Laurent-sur-Sèvre…

Les congrégations auxquelles le Père Deshayes fut lié. Crédit photo : Frères de St Gabriel.

Plus d’une vingtaine de Frères de l’instruction chrétienne étaient présents lors de ce dimanche anniversaire.

Crédit textes et photos du reportage : Michel Tanguy – Direction de l’information – Frères de l’instruction chrétienne, La Mennais.                                                      Autres crédits photos : sous les images directement.