Les formateurs ont eu aussi besoin de se former ! Les 5 maîtres des novices de la Congrégation et les 3 directeurs de scolasticat se sont retrouvés à la Casa, du 2 au 7 mars, autour du Conseil général pour une session de formation et de réflexion. Ces formateurs ont la responsabilité des 15 novices et 60 scolastiques en cours de formation actuellement dans la congrégation.

Les formateurs ont passé en revue avec le Conseil général de nombreuses réalités vécues par les jeunes Frères en formation.

Leur mission comme formateurs est essentielle pour l’institut. Les jeunes accueillis dans les maisons de formation aujourd’hui évoluent au même rythme que la société, là où ils se trouvent, et indépendamment du continent où ils sont. Ces changements sont sans cesse à intégrer dans le mode de formation,  d’où l’intérêt de cette rencontre et la richesse des partages.

Voici les impressions des formateurs à l’issue de cette rencontre internationale.

Vivre une expérience.  « A Rome, nous venons sans doute pour échanger des idées –  et nous en avons sur la formation ! Mais à Rome nous venons surtout pour vivre une expérience,  ce qui est l’objet premier de la formation. L’expérience de la ‘centralité du Christ’ qui nous a rassemblés de tous les horizons de la Congrégation pour ranimer  notre passion pour Lui  et nous renvoyer vers les jeunes pour les accompagner sur le même chemin. » F. Michel Gougeon, Manille.

Faire équipe. « Il est bon de faire équipe en congrégation pour accueillir et accompagner les jeunes » renchérit F. Joseph Bellanger, d’Haïti.

Joie et passion. “Dos ideas fuertes: La primera, vivir con alegría y pasión la misión de formador. El testimonio es el primer servicio de formación que podemos ofrecerles a los jóvenes que acompañamos. Y La segunda, acompañar a los jóvenes a conocerse a sí mismo para que desde la riqueza de su ser puedan acoger y responder con libertad y gozo a la vocación que han recibido de Dios Padre.”     Hno Carlos, Luján de Cuyo, Argentine.

Autre Christ. « Le formateur doit être « un autre Christ », un amoureux du Christ, tout donné au Seigneur. Il est conscient que c’est l’Esprit-Saint qui est le vrai formateur – ainsi, avec beaucoup d’humilité, le formateur tient compte de toute la globalité du jeune (corps, esprit, sentiments, émotions…) pour le former à devenir image du Christ au sein de la congrégation de Jean-Marie de la Mennais. »   F. Jean Herbinière, Dapaong, Togo

Attitude de vie. « Pour  moi l’une des idées fortes reçues au cours de cette session, est résumée dans cette phrase de Amadeo CENCINI : « FORMER C’EST APPRENDRE A APPRENDRE: « DOCIBILITAS » » ; former une personne libre et active, responsable, qui a appris à apprendre…capable de se laisser former chaque jour par la main de Dieu a travers les vicissitudes de la vie. La « docibilitas » est une attitude de vie: se mettre entre les mains de Dieu en passant par les médiations humaines reçues comme médiatrices de la grâce de Dieu. » F. Stéphane Le Pape, Yogyakarta, Indonésie.

Toute la personne. « Integral formation of the whole person for the mission in the Mennaisian Family, in the spirit of our John Mary de la Mennais »  retient quant à lui F.  Joseph Tinkasimire,  Kisubi, Ouganda.

Apprendre à apprendre. “Je retiens surtout l’idée d’une formation à la « docibilitas » qui doit commencer par la prise de conscience que dans notre pédagogie de la formation il s’agit de former des personnes libres et actives, responsables, qui ont « appris à apprendre », capables de se laisser former chaque jour par la main de Dieu à travers les vicissitudes de la vie, la communauté, les relations, le contexte ecclésial et social, les succès et les échecs…”                                              F. Simon Alphonse, Abidjan, Côte d’Ivoire.