AVANT-PROPOS

La Ratio Institutionis de la Congrégation, fruit d’un travail qui a demandé beaucoup d’énergie à ceux qui y ont consacré temps et talents, nous parvient après une longue préparation.

En 1998, des formateurs réunis en session exprimèrent le souhait qu’un guide de formation s’adresse à toute la congrégation. Auparavant, des projets avaient déjà vu le jour dans certaines Provinces ou Régions. Mais il devenait nécessaire, en vue d’une plus grande communion, qu’un texte fasse autorité au niveau de toute la congrégation.

Pour réaliser ce projet, le Chapitre général de 2000 a donné mandat au Conseil général pour élaborer un projet de Ratio Institutionis.

Une commission, présidée par le Frère Josu Olabarrieta, Assistant, s’est alors mise au travail. S’appuyant d’abord sur les textes de l’Eglise qui parlent de formation initiale et de formation permanente, elle a pris connaissance d’un certain nombre de « Guides de formation » d’autres Congrégations et élaboré un texte de base. Suivirent ensuite plusieurs étapes qui permirent aux Supérieurs Majeurs et aux formateurs d’apporter leurs propres réflexions.

Une équipe constituée de quatre Frères, un par secteur, a enfin, étudié les divers apports et a achevé la rédaction d’un texte qui devait être présenté au Conseil général en vue du Chapitre général de 2006.

Les Frères réunis en Chapitre ont alors étudié ce texte qu’ils avaient reçu auparavant, apporté diverses observations sur le fond ou sur la forme pour finalement l’adopter comme texte de base. Celui-ci a alors été remis au Conseil général pour qu’il en confie la rédaction finale à une commission qui prendrait en compte les observations faites par le Chapitre. Ce qui fut fait dans le courant de février 2007 à Rome.

Après approbation par le Conseil général, il a fallu, une dernière fois, confier la Ratio Institutionis à la traduction. Je voudrais donc, avant de proposer la lecture et la mise en œuvre de ce texte à tout l’Institut, remercier tous les Frères qui ont travaillé à sa rédaction, de l’élaboration première au texte final, en passant par ceux qui ont apporté leurs suggestions, et ceux qui en ont été les traducteurs.

Nous avons à présent un document qui doit être la référence en matière de formation initiale et formation permanente dans l’Institut.

Lorsqu’un jeune entre dans l’Institut, il cherche à répondre à un appel né dans le secret de son cœur, dans un dialogue personnel avec le Christ qu’il a décidé de suivre dans une forme de vie spécifique qu’est la vie consacrée selon le charisme mennaisien.

Lorsqu’un Frère s’engage par vœux à vivre selon la Règle de Vie des Frères de l’Instruction chrétienne, il s’engage à suivre le Christ à la manière de Jean-Marie de la Mennais, selon le charisme que celui-ci a reçu de l’Esprit, dans l’Eglise, peuple de Dieu.

Lorsqu’un Frère chemine ainsi, jour après jour, année après année, avec le désir de ressembler de plus en plus à Celui qui l’a appelé, son pas se fait parfois enthousiaste, généreux ou hésitant. Parfois même des épreuves le provoquent au franchissement d’étapes nouvelles et libératrices, sur l’itinéraire de sa vie.

L’expérience de chacun montre que ce chemin de sainteté est parfois une marche dans le désert où tout devient épreuve, et d’autres fois, une route ensoleillée et jalonnée de fruits merveilleux. S’engager à vivre selon la Règle de Vie dans la joie d’un cœur ardent et décidé est une chose ; y parvenir pendant toute une vie, dans la foi et la persévérance, en est une autre.

La formation est le moyen qui nous est proposé pour nous y aider. Il ne s’agit pas d’abord d’acquérir de nouvelles connaissances, sinon celles qui permettent de se savoir de plus en plus aimés de Dieu, de se reconnaître toujours davantage envoyés par Lui pour sauver les jeunes, au cœur de l’Eglise-communion et avec des Laïcs appelés à s’engager avec les Frères dans la mission éducative et évangélisatrice.

La formation initiale et permanente offre un chemin de vie par lequel le Frère consent à se laisser « transformer », « transfigurer » dans le Christ. Quel Frère peut dire qu’il a atteint la sainteté ? Qui peut affirmer qu’il n’a plus de progrès à faire pour répondre aux appels que le Christ lui adresse aujourd’hui ? Qui peut certifier qu’il est, auprès des jeunes et des adultes, l’image parfaite du Christ ? Chacun de nous sait bien qu’il n’a pas trop de toute sa vie s’il veut « réaliser sa propre croissance pour se construire luimême dans l’amour. » (Ep 4, 16)

Ce « Guide » est donc un compagnon de route pour tous les Frères. Il nous donne des moyens pour être fidèles à la Règle de Vie, expression de la Volonté de Dieu. Il apportera une aide précieuse, bien entendu, aux Frè- res qui seront chargés de la formation initiale ou de la formation permanente. Mais tous y trouveront les axes fondamentaux qui orienteront leurs efforts sur le chemin du véritable amour.

Je confie cette Ratio Institutionis à la prière de Marie. Elle qui a su se mettre à l’écoute de l’Esprit, qui s’est laissée humblement enseignée par Celui dont elle était la Mère, peut nous apprendre à marcher pas à pas sur les traces du Christ et à nous laisser transformer par l’Esprit qui a suscité l’ardeur et l’audace de Jean-Marie de la Mennais et Gabriel Deshayes.

Oui, « aucun de nous n’entrera dans le sein de Dieu, s’il n’est devenu conforme à l’image de son Fils » (S VII, 2172)

Frère Yannick HOUSSAY
Supérieur général