Pratiquer la culture attelée, fabriquer et utiliser des pesticides naturels, développer des plantations et l’agroforesterie, prendre soin d’animaux, mais aussi développer des ressources complémentaires pour le foyer, ce sont là de nombreuses actions significatives.

Voici 37 ans que le Centre d’Animation Rurale de Tambimong Ogaro – CARTO- a été fondé au Togo. Animé par les Frères de l’Instruction Chrétienne, le CARTO veut participer au développement rural. Il est dirigé par le F. Jules TONE.

Le Centre a été créé avec les Frères, en 1982, à l’initiative de Mgr Hanrion, alors évêque de Dapaong, au nord du Togo, dans la partie est de la région des Savanes, dans le Canton d’Ogaro. A ce moment-là, aucune structure de développement ne résidait dans cette partie nord-est du Togo.

Constatant que, du fait de déboisement anarchique, l’environnement naturel était en voie de disparition rapide et que l’érosion des sols grandissait d’année en année, le CARTO a senti la nécessité de sensibiliser et de former les paysans.

Plantation de fourrage.

Le centre accueille ainsi durant deux ans des promotions de jeunes couples de paysans déjà installés en agriculture ou désirant le faire. Plusieurs ont tenté l’expérience du travail en pays étrangers pour essayer de sortir des difficultés qu’ils connaissaient au village. Déçus par les problèmes rencontrés : éloignement de la famille, souvent exploités dans des travaux difficiles, mal rémunérés, voire escroqués, ces jeunes voient qu’il est préférable d’acquérir une formation qui leur permette de travailler au village.

L’action du C.A.R.T.O se décline selon trois idées force : formation, éducation  et action.                    Les techniques agricoles visent à développer une agriculture durable pour apprendre de bonnes pratiques agro-écologiques, mettre l’accent sur l’agroforesterie –plantation, humus, gestion du bois-, l’élevage et le maraîchage écologique.

Les enfants sont pris en charge durant leur scolarité.

En complément de ces aspects professionnels, toute la dynamique de promotion sociale comprend l’alphabétisation, la recherche d’activités complémentaires notamment pour les femmes et génératrices de revenus –petits commerces, couture, cuisine…-, l’éducation familiale et la prise de responsabilités dans l’organisation du village.

Des jeunes de Landerneau, France, ont réalisé des séjours éducatifs au CARTO d’Ogaro et vécu des animations avec les enfants.

+ Plus d’informations et contacts sur le site internet renouvelé du CARTO : www.cartogaro.org

+ De nombreuses actions de solidarité ont été organisées ces dernières décennies par l’association Les amis d’Ogaro. Contact : F. François Le Goff : ffrancoislegoff39@gmail.com