Une longue procession aux couleurs des continents et pays a ouvert l’assemblée ce lundi 17 août lors de la célébration.

Textes et chants ont rappelé le témoignage des premiers chrétiens-missionnaires avec leurs doutes et difficultés et fait le lien avec les réalités d’aujourd’hui dans les multiples écoles, communautés et lieux de vie des membres de la Famille mennaisienne.

« Je n’oublierai jamais ce que nous avons découvert ensemble ce jour-là, a dit un lecteur, inspiré par les textes des origines, dans notre humble communauté était déjà cachée la plénitude du Royaume et la force de la Parole. « Nous sommes la petite graine presque invisible au milieu du champ, appelés à devenir un arbre. » « A un commencement sans apparences peut suivre un avenir inespéré. »

Tour à tour des délégués Frères et laïcs ont fleuri un grand arbre symbolique dans le chœur de l’église.

Les drapeaux des pays regroupés par continent.

L’assemblée lors de la cérémonie d’ouverture.

Des représentants de tous continents ont fleuri l’arbre.

Les participants au tombeau du Père de la Mennais.