La communauté de l’infirmerie se situe au dernier étage de la Maison-mère de La Prairie.

Quoi de neuf dans la Province Jean de la Mennais ces derniers mois ? Que se passe-t-il depuis les rives du Saint Laurent, du Canada aux Etats Unis et jusqu’à Huatusco, au Mexique ? Les Frères n’ont pas été affectés par le virus, les écoles se sont adaptées et des communautés bougent ! Tour d’horizon avec F. Mario Houle, Provincial.

« Dieu merci, les Frères de la Province Jean de la Mennais sont restés en santé depuis le début de la pandémie, explique F. Mario,  ceci grâce au leadership affectueux mais rigoureux des infirmières responsables de la santé, et grâce à la bonne volonté des membres des communautés face aux différentes directives de la Santé publique.

Les Frères sont conscients d’être des choyés dans les circonstances, pouvant vivre en « groupe-bulle », avec une certaine liberté et dans la sécurité. Certaines fraternités ont d’ailleurs profité de l’occasion pour multiplier les occasions de rencontre, de partage et de fête à l’intérieur de leurs murs pour contrebalancer l’absence d’autres activités.

Les membres des communautés de l’Infirmerie et de celle de la Maison mère ont reçu une première dose de vaccin il y a déjà quelques semaines : c’est encourageant, car ils comptent pour près de la moitié des Frères de la Province.

Atelier créatif avec de jeunes familles…

Huit jeunes familles mennaisiennes poursuivent aussi par ailleurs un atelier créatif en visio avec enfants, jeunes, parents, Frères et associés. Quatre engagements dans la Famille Mennaisienne ont eu lieu également dans les équipes de Shédiac, La Prairie et Dolbeau-Mistassini.

Les Frères d’Alfred, USA s’ennuient de celles et ceux qui ont coutume de les visiter et de partager la liturgie chez eux, mais ils apprécient le soin apporté par le York County Shelter – l’organisme qui occupe une partie du terrain du Shaker Hill et qui continue de s’occuper des plus démunis – pour éviter toute transmission de virus.

Les Frères Ray Fortin, Jerome Lessard, Daniel Caron et Walter Zwierchowski au coeur de la neige, à Alfred, USA.

La communauté d’Alfred, USA, en fête à Noël.

Pendant ce temps, encore solide, le dernier Frère américain encore à Canton, Ohio, Br. Ernest Pâquet, traverse la pandémie au Bethany Nursing Home.

Nos deux écoles, le Juvénat Notre-Dame de St-Romuald et le Collège Jean de la Mennais de La Prairie, ont relevé haut la main les défis liés à la présence grouillante et vivante de leurs centaines d’élèves comme celui de l’enseignement à distance, tout en s’assurant de ne jamais mettre les Frères en danger.

Collecte de denrées et jeux de neige au Juvénat Notre Dame à St Romuald.

De leur côté, le Village des Sources en Acadie de Shediac, le Centro Juan Pablo Segundo de Huatusco et le Camp Service Jeunesse de Dolbeau-Mistassini ont malheureusement dû interrompre la grande majorité de leurs activités en attendant que la crise soit passée. C’est l’occasion de repenser la mission et de préparer l’avenir.

Les échanges se poursuivent à distance entre les équipiers de Huatusco, Mexique.

Car la pandémie n’empêche pas la vie et le changement !

En juillet dernier, les Frères ont quitté la résidence sur le campus de Walsh University, USA en même temps que le soixantième anniversaire de l’institution : un article avait été publié à ce sujet sur le site web de la Congrégation.

Quelques semaines plus tard commente F. Mario, ce sont les Frères de la Maison Etchemin à St-Romuald près de Québec qui ont rejoint ceux de la Maison Atkinson à St-Romuald, sauf deux vaillants missionnaires qui gardent la résidence, qui attend sa prochaine mission.

Les Frères de Bedford ont aussi laissé leur domicile en janvier, en même temps que le diocèse de Saint-Hyacinthe où nous étions actifs depuis près de 130 ans. Ils ont rejoint la Maison mère, et F. Gilles Ménard est devenu le nouveau supérieur de l’infirmerie, remplaçant F. Michel Gravel qui jouait magnifiquement ce rôle depuis 23 ans.

F. Michel Gravel a assuré le service de supérieur de la communauté de l’infirmerie ces 23 dernières années.

À partir de mai prochain, les membres de la communauté de Brébeuf basée à Montréal se joindront pour leur part à une résidence pour aînés de Montréal, Square Angus, qui deviendra leur nouveau lieu de vie et de mission.

La résidence des Frères à Montréal, rue de Brébeuf.

Et les deux derniers Frères de Dolbeau-Mistassini s’apprêtent à quitter leur maison en juin, là aussi après une présence marquante de 90 ans dans le diocèse de Chicoutimi.

Ces différents et importants passages se préparent et se vivent en prenant soin des personnes, avec le plus de sérénité possible, et dans la confiance en ce qui vient. »