De gauche à droite : FF. Géniaud LAUTURE, Frantz Caleb MUSEAU, Cardinal LANGLOIS, F. Michel-Ange DURE, F. Ony DESRIVIERES et F. Valmyr-Jacques DABEL

Toute la province Saint-Louis de Gonzague d’Haïti est en fête, “en mode Famille mennaisienne”, ce samedi 24 octobre dernier, autour des Frères Ony DESRIVIERES, Michel-Ange DURÉ et Frantz Caleb MUSEAU qui prononcent leurs voeux perpétuels dans la congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne. Plus d’une centaine de jeunes sont présents, les Frères aussi bien sûr, de très nombreux laïcs, les familles et d’autres congrégations. Le Cardinal Chibly LANGLOIS, Evêque des Cayes, préside la cérémonie. Il situe l’événement dans le cadre du Bicentenaire de la congrégation, qui devait se clôturer dans notre province ce même 24 octobre. C’est le F. Géniaud LAUTURE, Provincial qui a accueilli les vœux des trois Frères. Récit de cet événement si symbolique avec de multiples témoignages.

Les trois futurs profès, au 1er rang.

Le message de l’homélie du Cardinal Langlois se veut clair et touche toutes les franges composant la belle assemblée réunie en cette heureuse circonstance.

Frère Géniaud LAUTURE, Provincial a reçu les voeux des trois Frères.

Le Cardinal Langlois a adressé des paroles fortes.

Il invite les profès au don total de toute leur personne à Dieu et à l’humilité dans la communion fraternelle:

« Vous recevez donc cette grâce [de la consécration] pour servir tout le monde, particulièrement les enfants et les jeunes, dans l’humilité, la simplicité et l’oubli de soi. Cet engagement vous oriente vers la mission de la communauté: il s’agit de devenir avec les membres de la communauté et dans la communauté serviteurs des enfants et des jeunes, d’avoir un cœur compatissant pour les souffrances humaines ….

Une telle mission vous requiert un style de vie, dans le sens que votre vie ne vous appartient plus. En d’autres termes, vous ne pouvez ni ne devez vivre en solo, vous êtes avec le Christ, vous êtes avec les Frères. »

Il remercie les parents pour avoir consenti à faire don d’un de leur fils à Dieu au service de l’Église:

« Chers parents des Profès, avec les Frères FIC, je vous remercie de ce don fait à l’Eglise. L’engagement définitif de vos fils est pour vous une source de bénédictions. Loin de vous considérer perdants considérez-vous comme de grands bénéficiaires au centuple…Tout don fait au Seigneur dans la confiance devient un trésor inépuisable qui revient en grâce à celui ou celle qui l’a fait… »

Il exhorte la centaine de jeunes présents à la cérémonie à ouvrir leur coeur pour accueillir l’appel de Dieu dans leur vie et lui répondre généreusement:

« C’est beau quand quelqu’un peut faire confiance à Dieu et à son Eglise jusqu’à se donner totalement au service de Dieu, au service de ses frères et sœurs, pour la gloire de Dieu et le salut du monde…. Chers Jeunes, vous qui êtes présents dans cette célébration, si vous entendez la voix du Seigneur, ne fermez pas votre cœur, répondez généreusement à son appel… »

La joie se lit sur le visage de chacun des profès pendant la cérémonie et durant le repas de fête qui réunit la Famille mennaisienne d’Haïti et les familles des profès.

Accolade fraternelle avec chacun des Frères et avec les familles, après les voeux.

Ils nous livrent leurs impressions:

« Ce 24 octobre, je m’engage définitivement dans la Congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne. C’est pour moi un jour de joie et de fête. Cet événement marquant tient surtout son ampleur de par la qualité de la célébration Eucharistique où tout a été méticuleusement bien préparé. Le moment de convivialité qui à la fin a réuni autour d’une même table Familles, amis et tous les confrères presents dans la province me laisse des souvenirs indélébiles. Le Seigneur a fait pour moi des merveilles, saint est son nom! »                                                                                                                            Frère Ony DESRIVIERES

« Le 24 octobre 2020 est désormais pour moi une date inoubliable, car c’est le jour où je me suis engagé totalement dans la congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne au service de Celui qui m’a appelé. Ce jour tant attendu est finalement arrivé! Quelle joie immense pour moi, pour ma famille, pour mes confrères, mes amis et pour tous ceux et celles qui m’ont supporté et accompagné ! “Tout est grâce” nous dit Saint Paul.

 J’admire avec fierté les préparatifs qui ont été faits pour rendre ce jour exceptionnel. Evidemment ce n’est pas le bout du tunnel, le travail continue. C’est pour cela que je compte encore et toujours sur les prières de tout un chacun pour que je sois toujours animé de cette même joie d’instruire, d’éduquer et d’évangéliser les enfants et les jeunes à la suite de nos fondateurs Jean-Marie de la MENNAIS et Gabriel DESHAYES. »             Frère Michel-Ange DURÉ

« Je suis vraiment dans la joie, la joie d’offrir totalement ma vie au Seigneur et me sens accueilli par Lui en retour. Tout au long de la célébration, j’avais vraiment le feu au cœur. Cette impression d’avoir fait le bon choix m’habite constamment. Je suis heureux de voir combien mes frères me manifestent leur charité fraternelle au quotidien et tout particulièrement par leur manière de m’entourer durant la cérémonie de ma profession perpétuelle: je me suis senti porté dans mon choix par toute la communauté, les proches ainsi que les amis. A présent je ne peux que crier haut et fort : « Je veux Te chanter toute ma vie. Mon Dieu, je Te célébrerai par mes chants tant que j’existerai » (Ps 104). « Je dirai tes innombrables merveilles, pour Toi j’exulterai, je danserai de joie » (Ps 9). Amen ! »                                                                                                   Frère Frantz Caleb MUSEAU

Frère Jean-Pierre LE REST, nouveau missionnaire  qui vient d’arriver dans la province, il y a un mois, est également bien impressionné par le dynamisme de la province et toute l’espérance qu’incarnent une cérémonie comme celle du 24 octobre ou encore le camp vocationnel qui vient de réunir une quinzaine de jeunes au Juvénat. Laissons-lui la parole:

Je souligne deux événements qui m’ont touché. Le premier est la célébration de l’engagement définitif dans la Congrégation des Frères Caleb, Michel-Ange et Ony, le 24 octobre. La cérémonie avait été préparée jusque dans le moindre détail et elle se déroula de façon somptueuse. Plusieurs chorales et un bel orchestre s’étaient unis, à l’initiative de Frère Milo, pour soutenir le chant de l’assemblée de façon admirable. Personnellement, j’ai été saisi par les voix de deux chanteuses qui, le savent-elles, par la beauté et la profondeur de leur interprétation conduisent l’âme à Dieu.

Comment oublier, enfin, la danse interprétée par les postulantes des Sœurs de Charité de Saint Louis sur le Magnificat ?  Tonique et joyeuse, comme dut l’être celle de Marie !  Quant au message transmis par le cardinal Chibly LANGLOIS, évêque des Cayes, il s’adressait, certes, aux profès mais aussi à nous tous. En substance, il nous a dit : « Nous ne sommes pas propriétaires de notre mission ; nous ne serons signes en ce monde que dans la mesure où il y aura cohérence entre nos actes et nos paroles ; nous ne perdrons jamais rien à faire confiance à Dieu. »

Le second événement que je veux relater est le camp vocationnel qui vient de s’achever au Juvénat de Pétionville et qui a réuni 15 jeunes de Port-au-Prince, du Cap, des Cayes et de La Vallée. Il n’est pas indifférent que des jeunes gens qui viennent pour la plupart de passer leur bac acceptent de consacrer pratiquement une semaine à discerner ce que Dieu attend d’eux, ceci durant des journées bien remplies des temps de prière et d’enseignements. J’ai eu la chance de pouvoir intervenir deux fois auprès d’eux. Ce qu’ils ont retenu de ce que j’ai pu leur dire : « Tout ce qui n’est pas donné est perdu ». Puissent-ils toujours faire leur choix et vivre animés par une telle conviction ! Soulignons aussi que si ces jeunes étaient là, c’est parce qu’ils avaient été en contact avec des Frères qui portent de façon privilégiée le souci des vocations !

Un tel événement ne saurait laisser indifférents les jeunes qui y ont pris part. Un élève de terminale de l’Institution Saint-Louis de Gonzague et un jeune musicien qui accompagnait la chorale, nous livrent également leurs impressions après avoir vécu cette cérémonie de profession perpétuelle:

« Ce samedi 24 octobre, à partir de 9 heures moins le quart, se déroule la cérémonie de profession perpétuelle de 3 Frères de l’Instruction Chrétienne. J’ai la chance d’y prendre part. Je remarque un début de messe tout à fait ordinaire, jusqu’à l’entrée en procession des trois profès, de quelques-uns de leurs confrères, des acolytes et du Cardinal LANGLOIS, qui donne à cette cérémonie une allure tout à fait spéciale.

Devant leurs parents, amis et toute une assemblée composée majoritairement de jeunes, on assiste à cette magnifique liturgie durant laquelle trois Frères offrent pour toujours à Dieu leur vie pour l’éducation des jeunes. On ressent l’excitation cachée derrière le sourire lumineux de ces Frères.

Ce qui me marque le plus c’est bien le fait que leurs parents montent avec eux à l’autel pour signer leur engagement. Cela prouve que ces jeunes adultes sont portés comme l’enfant Jésus, à un Dieu miséricordieux qui leur accorde sa bienveillance et sa bénédiction pour entreprendre une mission des plus indispensables.

Qu’ils se soient prosternés devant notre Père durant le chant de la litanie des saints est également pour moi un geste fort et saisissant. La consécration de ces Frères est tout ce dont un jeune comme moi a besoin de nos jours pour se trouver encore des modèles impressionnants. »                            Fabien AUBOURG

« Je suis Daniel RICHARD, Flutiste et Clarinettiste. J’ai fait la rencontre du Frère Milo un dimanche à la chapelle de l’Institution Saint-Louis de Gonzague, après avoir accompagné la chorale Effata, qui en général anime la messe du 4e dimanche du mois. Ce jour-là, après la célébration, le Frère Milo était venu nous féliciter et en a profité pour me dire qu’il joue de la flûte traversière également. Après cette ‘entrée en matière’ nous nous sommes échangé nos coordonnées… Quelques jours plus tard, le Frère Milo m’a parlé de la célébration des vœux perpétuels prévue pour le 24 octobre  où quelques membres des différentes chorales ainsi que des musiciens qui fréquentent la chapelle ont été invités. Aussi l’invitation m’a été faite et volontiers j’y ai acquiescé.

Je peux dire ça a été une belle expérience pour moi et une très belle célébration. J’ai eu l’opportunité de lier connaissance et de jouer avec d’autres flutistes dont Frandy et d’autres musiciens, des Frères entre autres. J’ai pu constater que la formation musicale semble faire partie de la vie religieuse chez les FIC… »                Daniel RICHARD, jeune musicien

Tout est grâce! Continuons d’accompagner nos trois Frères de notre prière et notre soutien fraternel.

Que les jeunes qui vont bientôt rejoindre le postulat suivent leur sillage et leur exemple de don total de toute leur personne au Seigneur! Magnificat!

Frère Valmyr-Jacques DABEL