F. Hervé Zamor au milieu des enfants. Ici avec Ninon, Rose-Anne et Adam.

Un marathon ! Après le coup d’envoi du Congrès Educatif La Mennais France le vendredi  17 Mai – voir la présentation dans la nouvelle précédente sur le site – les festivités se sont poursuivies à un rythme accéléré ce samedi et dimanche à la Maison-mère de Ploërmel. Tour d’horizon en images…

+ F. Hervé Zamor : Sommes nous prêts pour une nouvelle page ? Lors de son message à l’assemblée, F. Hervé Zamor, supérieur général s’est interrogé sur les besoins des enfants et des jeunes aujourd’hui en invitant à y répondre de manière intégrale et audacieuse.

5 éléments indiquent le cap dans l’esprit du chapitre général de la Congrégation :

Vivre en mode Famille Mennaisienne : c’est – à-dire apprendre à faire route ensemble, avec le Christ, passionnément

Cultiver la fraternité qui soit porteuse de paix, justice, respect de la nature et de la création. « La fraternité est notre vocation et notre mission si nous voulons être signifiants pour des jeunes aujourd’hui. »

Revenir à la source, un lieu pour se désaltérer                           Risquer la rencontre dans des projets qui fortifient : « Devenons des experts en relation »

Oser les périphéries : les plus fragiles sont partout école, famille dans nos communautés, ouvrons nos cœurs pour les aimer, nos mains pour les servir.

Il a donné rendez-vous en 2069 pour les 250 ans !

+ Enseigner : des pratiques, une éthique. Eirick Prairiat est intervenu sur le thème de l’éthique pour les enseignants, la bienveillance et le tact. « Bien dans sa tête, bien dans sa classe »  était présenté par Danielle Adad et Pascal Bihannic tandis que Dominique Bucheton intervenait sur « être présent à chacun et construire du collectif » et Bertrand Bergier « Comment bien vivre ensemble ? ». Ces interventions étaient complétées de questions-réponses.

Eirick Prairiat : « Cultivons bienveillance, tact et éthique ».

De quoi nourrir les réflexions personnelles, ajuster ses pratiques tout en visant un bien-être pour soi et les jeunes.

+ De la joie et de l’humour. Nous voici plongés dans le direct de la chaîne La Mennais TV tout au long des 3 jours. Les émissions et jeux se succèdent afin de présenter aussi bien les orientations de l’assemblée capitulaire de la Province que la présentation de toutes les réalités de la Famille mennaisienne telle une constellation.

Des chants avec Patrick Richard et une équipe…

Un gâteau digne de 200 ans!

Des jeux et des animations pour partager des convictions et des projets.

Ceci s’est traduit par beaucoup de joie et d’humour, avec la participation de jeunes animateurs de La Mennais Jeunesse, des membres d’Estival, des enseignants, des laïcs associés des Frères et bien  d’autres…  A l’occasion du congrès, l’équipe de Tutelle a salué les années de travail réalisées par deux de ses membres à l’occasion de leur départ pour de nouvelles missions : F. Thierry Beauplet et Joseph Fauchoux, secrétaire général.

F. Thierry Beauplet, au service de la Tutelle durant des années. Il devient directeur du Collège St Donatien à Derval.

Joseph Fauchoux, secrétaire général de la Tutelle du réseau Educatif La Mennais France a coordonné les nouvelles orientations.

+ De la beauté et de la création. Au long de la journée de samedi, une tente de la rencontre, un kiosque en bois a été montée de toute pièce par des équipes de volontaires : jeunes, laïcs, Frères… Le ruban a été coupé et un moment de méditation sur la force et le sens d’une tente a ouvert des horizons. Que tout ce qui y sera échangé soit source de paix et de fécondité !

Un kiosque, tente de la parole, est né dans le parc de la Maison-mère, construit en 8 heures par toute une équipe!

A la tombée de la nuit, après la projection en avant première du film « Grandir. 200 ans d’éducation La Mennais », un artiste jongleur multi-talents –Gusto- a fait vibrer l’assemblée.  En dépit de quelques gouttes peu de temps avant la nuit a été illuminée d’un feu d’artifice inédit à la Maison-mère. Un ciel de Bicentenaire !

Un breton entêté! Une création scénique exceptionnelle sur Jean-Marie de la Mennais signée Pierre Grandry

« Jean-Marie : un breton entêté! » A deux reprises une création théâtrale a été présentée en prélude à l’ouverture du Bicentenaire. Elle a donné une profondeur et un élan. Pierre Grandry et Philippe Cherdrel accompagnés d’Angel Villart à l’accordéon ont incarné avec talent Jean-Marie de la Mennais, Gabriel Deshayes et Féli, les Frères. Ce spectacle inspirant peut être joué à la demande dans les écoles et aussi dans les communes, paroisses. Contact : bernadette.petton@mennaisien.org

Et comment ne pas saluer l’énergie de l’équipe préparatoire de ce congrès réunie autour du F. Provincial et pilotée par François Péron qui a su faire appel à des professionnels tels Jean Baptiste Percier notamment pour le suivi technique sans parler de l’armée des bénévoles de bonne volonté !

François Péron, chargé de la vie scolaire au sein de l’équipe de Tutelle : coordination et énergie sans faille durant trois jours.

+ Des célébrations dans une chapelle rajeunie. Alors que les chantiers du nouvel aménagement marquent l’achèvement d’une  étape, la chapelle est habillée d’une nouvelle jeunesse : vitraux, fondations, murs, piliers, sonorisation, chœur ont fait l’objet d’un profond renouvellement. La célébration de clôture a marqué cette nouvelle jeunesse à l’aube de l’ouverture officielle du Bicentenaire le 2 juin prochain.

Rendez-vous à tous à la Maison-Mère!

Sortie en farandole à l’issue de la célébration.