Relancer l’engagement de l’Église dans le domaine de l’éducation. C’est l’objectif du congrès mondial « Éduquer aujourd’hui et demain. Une passion qui se renouvelle » qui se tient du 18 au 21 novembre à Rome.

FF. Yannick Houssay, Supérieur général et Guillermo Dávila , assistant, y participent. L’identité et la mission des institutions catholiques , les sujets de l’éducation et la formation des formateurs figurent parmi les thèmes présentés . Organisé par la Congrégation pour l’Éducation Catholique basé au Vatican, la Commission pour l’Education de l’union des supérieurs généraux et l’union internationale des Supérieures générales ont participé à sa préparation.

« S’il faut d’une part répondre aux exigences de l’économie et de la société, on ne peut se dispenser de proposer une formation intégrale développant une multiplicité de compétences enrichissant la personne humaine, parmi lesquelles : l’imagination, la capacité à assumer des responsabilités et à aimer le monde, à cultiver la justice et la compassion, et à être les artisans d’un projet capable de transformer l’avenir. La proposition d’une éducation intégrale, dans une société qui change si rapidement, exige une réflexion constante en mesure de renouveler celle-ci et de la rendre toujours plus riche de qualité, d’humanité et de miséricorde. »

Des recommandations et des orientations utiles seront formulées à l’issue du congrès.

A suivre sur : www.educatio.va