haiti_resizeFIC Province d’Haïti
www.haitiprovincefic.com

Villes : Port-au-PrinceCap-HaïtienCayesDelmasJacmelLa ValléeOuanaminthePétionville

PORT AU PRINCE
Maison provinciale La Mennais

Rue Mont Joli, n°13
HT 6113 – Turgeau
PORT-AU-PRINCE
C : frerelamy@yahoo.fr

CAP-HAÏTIEN
École St-Joseph
Rue 17-19 L
HT 1110 Cap Haïtien
C : ficap1877@gmail.com

CAYES

École Odile-Joseph
Rue Mgr Morice B.P. 44
HT 8110 Cayes
C : foj.cayes@gmail.com

DELMAS
Inst. St-Louis-de-Gonzague
Delmas 31-33 B.P. 1758
HT 6120 – Port-au-Prince
C : dabomyr@yahoo.fr

JACMEL
École Frère Clément
Petite Batterie
HT 9110 – Jacmel
C : fzamedwin@gmail.com

LA VALLÉE

École Nat. Léonce Mégie
HT 9140- La Vallée
C : frenceau@yahoo.fr

OUANAMINTHE
École St-François-Xavier
HT 2210 – Ouanaminthe
C : fjgontrand@yahoo.fr

PÉTIONVILLE

Postulat – Juvénat Notre-Dame du Perpétuel Secours
144 Rue Panaméricaine
HT 6140 -Pétionville
T : (509) 2257 1909
C : jjrabellanger@yahoo.com

Maison Gabriel Deshayes
144 Rue Panaméricaine
HT 6140 -Pétionville
C :  carioujean@yahoo.fr


13 mai 1864 : arrivée des 4 premiers Frères
D’abord soutenue par la Province française, la mission est rapidement renforcée par des frères du Canada, puis d’Espagne. Plus de 600 Frères missionnaires ont œuvré en Haïti.
La province compte aujourd’hui une cinquantaine de Frères, majoritairement d’origine haïtienne.

Haiti A+Des écoles en constante évolution
Trente-cinq localités différentes ont accueilli des communautés ou des écoles. L’évolution du système éducatif ont porté les Frères à faire oeuvre de créativité : construction d’écoles secondaires aux Cayes, à Cap Haïtien et à Saint-Marc, pour assurer la continuité des écoles primaires.

Des pionniers
Comme naguère dans le domaine de la littérature haïtienne ou dans celui de la pédagogie, les Frères se sont investis dans l’élaboration d’une méthode d’enseignement en créole, la création de manuels scolaires…

Une ouverture sur le monde
Très insérés dans le monde éducatif haïtien, les activités des Frères ne s’y cantonnent pas : animation sportive, apostolique, accueil de groupes, ouverture aux quartiers, alphabétisation font partie du lot quotidien des communautés.

Des chantiers et de nouvelles œuvres
Haïti B
Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a totalisé 300 000 morts dont les FF. Joseph Bergot et Dominique Baron. Bilan du séisme pour la province : L’école St-Louis du centre ville est entièrement détruite, les écoles  Jean-Marie Guilloux et St Joseph de Pétionville et celle de Jacmel à reconstruire, la maison provinciale La Mennais de Delmas à raser, le Juvénat de Pétionville, l’institution St Louis de Gonzague à Delmas, l’école de La Vallée et la maison Gabriel Deshayes de Pétionville à réparer.

Depuis, tous ces chantiers ont été réalisés, tandis qu’une nouvelle école professionnelle a été construite à la Vallée de Jacmel. Elle offre deux filières techniques : Bâtiment et Restauration – Hôtellerie. Nouveauté également, le centre éducatif Notre Dame des Anges – CENA- vient d’être fondé à la Cité Soleil -bidonville de Port-au-Prince- en février 2016, accueillant des enfants déscolarisés. C’est une œuvre conjointe des FIC, des Prêtres de St- Jacques et des Sœurs de Cluny, trois congrégations qui sont arrivés ensemble en Haïti, il y a 150 ans.

En 2018, élection du Frère Hervé ZAMOR, Supérieur général de la Congrégation. Il était jusqu’alors Provincial en Haïti.