Célébration avec l’équipe éducative de l’école internationale St. Mary’s, à Tokyo.

« Vivre ensemble entre jeunes et éducateurs de différents pays des valeurs éducatives portées par l’esprit La Mennais ». F. James Hayes -aumônier et enseignant à Saint François Xavier Collège de Liverpool présente ici le récit de ce que l’équipe vient de vivre ces dernières semaines au Japon et en Indonésie. Découvertes.

« Après les voyages antérieurs en Afrique, nous avons organisé un voyage en Indonésie de neuf jours et au Japon de quatre jours autour du projet éducatif des frères de La Mennais. Ce voyage a été mis en place au cours des vacances de Pâques. L’équipe a planifié ce voyage avec 12 étudiants, dont Harry Brown et James Yeoman et un ancien étudiant maintenant plus âgé, Andy Rowan.

Leurs objectifs étaient les suivants:

  • apprendre à connaître la vie de personnes d’une autre culture et apprendre de nous-mêmes grâce à une variété d’activités partagées, par exemple le dialogue, les loisirs, le sport, la musique, etc. … et organiser des activités de camp d’été pour les enfants des écoles primaires co-animées par nos jeunes;
  • ouvrir nos cœurs pour répondre aux besoins humains, spirituels et matériels des autres;
  • changer notre vision du monde;
  • développer des compétences et aider les autres à développer les leurs;
  • apprendre à relire nos expériences et à les partager avec d’autres personnes.

Durant les 4 jours au Japon, nous sommes restés à la communauté des Frères qui dirigent l’école internationale St. Mary’s, à Tokyo, de langue anglaise. Nous avons visité des cours dans les sections primaires et secondaires de l’école, animé des activités de chant et de danse avec les jeunes enfants et participé à des discussions avec les étudiants plus âgés. Comme point de départ des échanges, nous avons utilisé le vécu à SFX -Saint-François-Xavier-, et la vie à Liverpool, présenté par Harry et James. Les Frères Michel Jutras, Canadien et le Deogratias, Ougandais, qui ont tous deux travaillé à St. Mary’s pendant de nombreuses années et parlant couramment le japonais, nous ont fait visiter lors d’une demi-journée les alentours de Tokyo, explorant les divers aspects culturels et scientifiques de la vie.

L’équipe a vécu des rencontres et animations avec des classes de l’école internationale St. Mary’s, à Tokyo.

Après les vols de correspondance de Tokyo (via Kuala Lumpur et Bali) à Maumere sur l’île de Flores, en Indonésie, le groupe a été accueilli par F.  Philippe Blot, enseignant, responsable de l’école primaire des Frères à Larantuka, Flores. Il nous a accompagnés sur le trajet minibus/taxi de 4 heures de Maumere à Larantuka sur la côte ouest de Flores. Le trajet nous a amenés à travers des paysages à couper le souffle dans une île surmontée -comme la plupart des îles indonésiennes – par de volcans récemment éteints qui constituent la colonne vertébrale de l’île. Les montagnes elles-mêmes et les étroites bandes de littoral autour d’elles sont couvertes de verdure luxuriante. Dès que vous vous aventurez en dehors des sentiers battus sur les pentes, vous vous croiriez en pleine jungle. Nous en sommes restés éloignés en raison de sa myriade de créatures exotiques et dangereuses, y compris de nombreuses bêtes scintillantes et inattendues que nous préférerions ne pas rencontrer!

Animations éducatives entre les enfants de l’école SDK La Mennais de Larantuka et les quatre équipiers de SFX Liverpool.

Notre séjour à Larantuka a commencé par la participation aux célébrations du Triduum pascal ; le samedi Saint au matin fut passé dans un orphelinat local où nous avons eu du plaisir et organisé des jeux pour les enfants. Le lundi de Pâques, c’était l’effervescence: activités éducatives et récréatives le matin pour les enfants de la paroisse locale ou l’école primaire des Frères, puis l’après-midi,  sport et  loisirs avec les Frères de Larantuka et les 8 jeunes hommes de 18 à 25 ans -connus sous le nom de «aspirants»- qui vivent en résidence avec les Frères pendant deux ans pour vérifier une vocation éventuelle de frère, et enfin activités du soir qui comprenaient des cours de langue anglaise pour les jeunes adultes et les étudiants.

Nous avons reçu un accueil merveilleux partout où nous sommes allés, mais il a été particulièrement gratifiant pour nos jeunes adultes de passer du temps avec les 8 jeunes indonésiens et les Frères qui les ont accueillis – de France, d’Espagne et d’Indonésie. Beaucoup de liens solides d’amitié ont été forgés conduisant à de nouveaux échanges intenses entre nous, grâce aux moyens de communication et réseaux sociaux, et ce, dès notre voyage retour et ils se poursuivent continuent encore aujourd’hui. »