Que se passe-t-il à Rome et quelle est la réalité du quotidien ? Echos de la communauté de la Casa qui comprend 16 Frères cette année et du confinement, des annulations et des réalités par F. Hervé Asse, secrétaire général.

F. Hervé Asse, secrétaire général. « Nous vivons une situation inédite. »

« Nous vivons une situation inédite ici en Italie, explique F. Hervé, et peut-être bientôt ailleurs.  A Rome, on ne voit plus de touriste, personne dans les rues !  Tous les rassemblements sont interdits et les manifestations supprimées.

Rues et places sont désertes.

Toutes les églises sont fermées, donc pas de messe le dimanche. Notre rue : Via della Divina Provvidenza : sans voiture ! Aujourd’hui seules les pharmacies et les magasins d’alimentation sont ouverts.

Nous pensons bien sûr aux victimes de cette pandémie et à leurs familles. Les hôpitaux dans le nord sont désarmés et débordés. Le Nord, puis toute l’Italie est complètement paralysée. Tout le monde doit rester confiné, sinon le montant de l’amende est de 206 € sans l’autorisation de circuler.

La Casa comprend un petit parc arboré.

Donc on reste chez soi, cloisonnés. Heureusement à la Casa, nous avons une grande propriété pour souffler, j’imagine les familles dans les appartements avec les enfants, depuis 3 semaines sans école et cela va durer.

Le Conseil général est terminé depuis 6 jours. Les voyages prévus pour les Frères assistants et le supérieur général sont perturbés par le virus. F. Hervé Zamor devait aller en Ouganda, supprimé. L’Ouganda a fermé ses portes à tous ceux qui viennent d’Italie. F. Daniel Briant, économe général est parti en Ouganda juste avant l’interdiction, mais son retour sera à  préciser.

F. Vincent Ssekate devait aller en Angleterre, annulé. F. Miguel Aristondo doit retourner en Espagne, cela a été annulé hier : l’Espagne ayant fermé ses portes aux vols provenant d’Italie. Les FF. Jean-Paul Peuzé et Vincent Ssekate doivent aller au Togo à partir du 1er avril, il faudra attendre l’évolution, mais cela est fortement compromis. F. Pierre Berthe a quitté l’Italie pour la France juste avant l’interdiction et son vol retour est annulé.

De gauche à droite : FF. Rony Pierre, Delefino Muhindo, Damien Habimana et Geoffrey Yiga. Manque sur la photo : F. Wilfried Fara

Les 5 Frères étudiants de la Casa, FF. Wilfried Fara, d’Afrique de l’ouest,  Damien Habimana, d’Afrique centrale, Delefino Muhindo et Geoffrey Yiga, d’Ouganda et Rony Pierre, d’Haïti ont ainsi plus de temps pour leurs travaux personnels, leurs tesina  – mémoire ou thèse. Ils ont quelques cours en vidéo conférence. Toutes les écoles, universités sont fermées jusqu’au 3 avril, cela va faire un mois. Les évêques de la Région apostolique de l’ouest de la France devaient venir ce jeudi soir à la Casa. Nous avons été contraints d’annuler parce qu’on ne peut pas aller les chercher !

F. Leonard Byankya, fidèle au poste à l’accueil de la Casa. Et les FF. Alberto Roamos, Félix Mwesigye et Joseph Bellanger poursuivent leur service également.

Pour l’instant à la Casa tout est calme, les Frères vont bien… tous en « télé- travail » !   Union en tout. »