La Congrégation honore Marie, la Mère de Dieu, comme sa patronne toute spéciale. La Règle de vie invite naturellement à se tourner vers la Vierge.

En ce mois de mai et ce temps de crise sanitaire avec des souffrances vécues sur tous les continents, le Pape François propose de découvrir la beauté du Rosaire, à la maison, en famille, dans les communautés, en se confiant à Marie.

Le secret pour prier le rosaire ? « La simplicité », explique-t-il. « Contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère, nous rendra encore plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve. »

Les images des statues de Marie présentées ici ont été prises à la communauté des Frères à Nanclares de la Oca, Espagne. Elles ont été réalisées par F. Mariano Gutiérrez.

C’est  une occasion pour toute la Famille Mennaisienne de porter ensemble avec la Province Nuestra Señora del Pilar la mémoire des 7 Frères de la communauté de Bilbao décédés en mars dernier.

En communion, le Pape François propose une prière à réciter à la fin du rosaire.

« O Marie,
tu resplendis toujours sur notre chemin
comme signe de salut et d’espérance.
Nous nous confions à toi, santé des malades,
qui, auprès de la croix, as été associée à la douleur de Jésus,
en maintenant ta foi ferme.

Toi,
tu sais de quoi nous avons besoin
et nous sommes certains que tu veilleras
afin que, comme à Cana de Galilée,
puissent revenir la joie et la fête
après ce moment d’épreuve.

Aide-nous, Mère du Divin Amour,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que nous dira Jésus,
qui a pris sur lui nos souffrances
et s’est chargé de nos douleurs
pour nous conduire, à travers la croix,
à la joie de la résurrection. Amen.

Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu.
N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve,
et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie. »